Comme de nombreux Canadiens, nous sommes horrifiés et scandalisés par le nouveau projet de loi québécois sur la laïcité. Le projet de loi 21 cherche à institutionnaliser la discrimination religieuse en interdisant aux employés de la fonction publique de porter des signes religieux dans l’exercice de leur fonction. Ce projet de loi viole les droits constitutionnels des Canadiens à la liberté de religion, et semble viser particulièrement les Canadiens musulmans.

Cliquez-ici pour exercer des pressions sur le gouvernement de Québec afin qu’il retire ce projet de loi sectaire. En un clic :

  1. Un courriel sera envoyé au premier ministre du Québec François Legault
  2. Un courriel sera envoyé à votre membre de l’Assemblée nationale du Québec
  3. Votre nom sera ajouté à la pétition en ligne

Personne ne devrait être discriminé pour leur religion. Joignez-vous à nous pour mettre un terme au racisme cautionné par l’État.

Veuillez partager ce courriel avec vos amis, et cliquez sur ce lien Facebook pour partager cette campagne avec vos amis sur Facebook.

 

Plus d’informations

Le projet de loi 21 du Québec viole la Charte canadienne des droits et libertés, et porte atteinte aux droits des Canadiens religieux. S’il est adopté, le projet de loi 21 empêchera les musulmans québécois, et les autres Québécois dont la religion est visible, d’occuper des postes d’enseignants, de directeurs d’école, de policiers, d’avocats et de juges s’ils souhaitent porter des signes religieux, par exemple : le voile, la kippa, le turban, etc.

CJPMO se joint à des politiciens canadiens, des syndicats, des municipalités et à des organisations de la société civile pour demander au gouvernement québécois de retirer immédiatement le projet de loi 21 et de mettre fin à sa campagne de discrimination contre la minorité musulmane canadienne de la province.

Ces dernières années, les Canadiens ont été témoin d’une forte augmentation de l’islamophobie, de la xénophobie et de l’intolérance religieuse partout dans le pays, incluant l’attentat tragique de la mosquée de Québec en 2017.

CJPMO et le Forum musulman canadien (FMC) ont commandé et publié un sondage sur l’islamophobie en 2018 qui a confirmé l’existence de comportements islamophobes au Canada, en particulier au Québec. En effet, le rapport récent de Statistiques Canada sur les crimes haineux déclarés par la police a confirmé ces conclusions, révélant que, parmi tous les groupes ciblés, les Canadiens musulmans ont connu la plus forte augmentation de crimes motivés par la haine, leur nombre ayant plus que doublé entre 2016 et 2017. Effectivement, Statistiques Canada a constaté qu’entre 2016 et 2017, les crimes contre les musulmans au Québec ont triplé, passant de 41 en 2016 à 117 en 2017.

Préoccupés par cette montée de sentiments islamophobes, à l’automne 2018, CJPMO et le Forum musulman canadien ont lancé la campagne « Je me souviens du 29 janvier » demandant au gouvernement de reconnaître le 29 janvier, l’anniversaire de l’attentat de la mosquée de Québec, comme une Journée nationale de commémoration et d’action contre l’islamophobie et toute autre forme de discrimination religieuse. La campagne est encore active, et nous encourageons les Canadiens de tout le pays à faire entendre leur voix.

Joignez-vous à la campagne et DITES-NON à l’islamophobie !

L’équipe CJPMO
Tom, Miranda, Khaoula, Jessica, Gracie, Aïcha, Anna
Courriel CJPMO – Site web de CJPMO